dimanche 12 avril 2015

DFHM : CHRONOLEXICOGRAPHIE

DES TERMES RELATIFS À L’HOMO- ET À
l’HÉTÉROSEXUALITÉ MASCULINES
(sans prétention d’exhaustivité)


  Cette liste fait apparaître de nombreux cycles, et des périodes pendant lesquelles l’homosexualité semble un sujet vraiment très discuté.

Avant le XIVe siècle :

Bougre, bougrerie, sodomie, sodomite, sodomiterie (Coutume de Beauvaisis)

XIVe siècle : cambiserie ?? (« mettre des enfants à cambiserie » )


1456 : péché désordonné
1457 : péché de Sodome


1532 : bougrisque (Rabelais)
1532 : Messire Bougrino (Rabelais)

1534 : bougrin (Rabelais)

1548 : bredache [pour bardache, Rabelais]
1548 : incube (Rabelais)
1548 : succube (Rabelais)

1552 : berger passionné (Rabelais)

1558 : un ganymède
1558 : un Jupiter
1559 : aimer les garçons
1560 : simple paillardise (hétéro)
1560 : sodoméen (Mémoires de Condé)

1564 : duplicité braguettine (Rabelais)
je ne sais quoi (Rabelais)

1566 : bardache
1566 : délices
1566 : paillardises contre nature
1567 : paillard (hétéro)

1572 : amour des mâles (traduction de Putarque)
1573 : amour d’homme à homme (Pontus de Tyard)


1576 : au début du règne d'Henri III
1576 : ganymédien
1576 : impudique [adj.]
1576 : mignon

1578-1582
1578 : aimer les mâles (
1578 : bougeronnerie
1578 : fouille-merde
1578 : amour socratique (traduction de Ficin)
1578 : sodomiste
1579 : amour platonique et socratique (traduction de Franco)
1580 : bougeron (de La Porte)
1580 : cynède (Bodin)
1580 : pédérastie (Bodin)
1580 : pédicon (Bodin)
1581 : autre conjonction (hétéro) (Montaigne)
1581 : confrérie (Montaigne)
1581 : paillarder (hétéro)
1581 : bardacher (Cabiner du Roi de France)
1581 : bardachiser (Cabiner du Roi de France)
1582 : affection masculine (traduction de Lucien)
1582 : amour des femmes (hétéro, traduction de Lucien)
1582 : amour des garçons (traduction de Lucien)

1585 : agir (D'Aubigné)
1585 : pâtir (D'Aubigné)

1588 : beau (subs., Montaigne)
1589 : à la turquesque (La Vie et faits notables de Henri de Valois)

1594 : pédicateur

1597 : mignard (Laphrise)

1600 : acculer [enculer]
1601 : agent
1601 : mollesse
1601 : patient

1610 : bituminie

1616 : androgame (D’Aubigné)
1616 : homme-femme
1616 : sacrée société (d’Aubigné)

1619 : courir la lance contre la lie de pain (Fuzy)
1619 : fellateur (Fuzy)
1619 : irrumateur (Fuzy)
1619 : pêcher la fiente à la ligne (Fuzy)

1624 : pédéraste (Th. de Viau)

1626 : étrange mâle (Th. De Viau)

1629 : empaleur de Gomorrhe
1629 : pêcheur d’étrons

1643 : agyne (Codicilles)
1643 : lesbin (Saint-Amant)


1650 : en être (Tallemant des Réaux)
1651 : brougrant
1651 : bougré
1651 : coq-à-culs
1651 : croqueur d’andouilles
1651 : garçon-fille
1651 : sodomiser

1654 : enganyméder
1654 : efféminé [subs.]
1655 : paillardise masculine

1666 : enconner (hétéro, Maurepas)
1666 : enculer (Maurepas)

1673 : vice italien

1677 : coniste (hétéro)
1677 : culiste (Maurepas)

1680 : débauche naturelle (hétéro, lettre à Bussy)
1680 : Vénus Uranie (Racine)

1682 : anticoniste

1685 : faire le jésuite (Maurepas)

1688 : non-conformiste
1688 : non-conformité

1690 : amitiés particulières
1690 : amour contraire (Maurepas)
1690 : faire par derrière (Maurepas)
1691 : au rebours (hétéro)
1692 : goût
1692 : goût des femmes (hétéro, Saint-Simon)
1693 : vice à la mode

1697 : faire en front (hétéro)

1705 : camarade (rapport de police)
1706 : équivoque
1706 : habitant de Sodome

1712 : amour socratique (J.-B. Rousseau)
1712 : giton

1714 : antiphysique (Voltaire)

1717 : franc du collier (hétéro)
1718 : damoiseau (hétéro)

1722 : arracheur de palissades
1722 : tour des mignons

1724 : bardacherie (rapport de police)
1724 : sodomique (rapport de police)

1726-1729 : après le procès de Deschauffours
1726 : être de tout [actif et passif]
1726 : fouterie des hommes (rapport de police)
1726 : infâme [adj.]
1726 : manchette
1726 : ordre de la manchette
1726 : péché philosophique (M. Marais)
1726 : vice du cul (Barbier)
1727 : foutre en cul
1727 : infâme [subs.]
1728 : frère
1728 : ugober [anagramme de bougre]
1729 : infamie
1729 : fait socratique

1732 : grand grec
1732 : grand socratique
1733 : ebugor [anagramme de bougre]

1736 : sœur (rapport de police)

1738 : manuéliser
1738 : piquoter [sodomiser]

1746 : vice philandrique

1748 : entendre le latin (rapport de police)

1760 : affection naturelle (hétéro)
1760 : conjonctions masculines

1764 : goût particulier (Grimm)

1767 : usage des garçons (Voltaire)

1770 : ami des hommes
1770 : chevalier de la manchette
1771 : complaisant (Thévenau de Morande)
1771 : guèbre (Thévenau de Morande)
1771 : pédicateur (Trévoux)
1772 : ces messieurs (Galiani)

1779 : délicat

1783 : corydon

1787 : Adonis


1790-1793 : Révolution
1790 : amateur
1790 : bardacherie
1790 : bardachin
1790 : bardachinet
1790 : désenculer [déculer]
1790 : fouterie naturelle (hétéro)
1790 : jeanfoutrerie (hétéro)
1790 : ramasseur de marrons
1790 : tirer par derrière
1790 : tirer par devant (hétéro)
1791 : fouterie à visage retourné
1791 : fouterie ordinaire (hétéro)
1791 : Jean-Foutre (hétéro)
1792 : rivette
1793 : andrin
1793 : rétroactif (de Nerciat)

1798 : complaisance (Sade)
1798 : habitudes de collège (Sade)
1799 : amour sodomiste (Dupin)
1800 : amour androgin (Dupin)
1800 : amour des hommes (Dupin)
1800 : Vénus Uranie (Dupin)

1802 : mignonisme
1803 : rivancher en prose (Leclair)

1809 : excès contraire (hétéro)

1821 : frégate (Ansiaume)

1824 : grammairien (Aubriet)
1824 : vice de non-conformité

1827 : amour viril des Grecs (Edgar Quinet)


1834-1837 : Premiers dictionnaires d'argot
1834 : tante (Raspail)
1834 : troisième sexe
1835 : chanteur (Raspail)
1835 : jésus
1836 : une autre voie
1836 : la bonne route (Mlle Quinault, hétéro)
1837 : amphibie (Vidocq)
1837 : canapé (Vidocq)
1837 : corvette (Vidocq)
1837 : emproseur (Vidocq)
1837 : jésus (Vidocq)
1837 : monosexie
1837 : pédé (Vidocq)
1837 : point de côté (hétéro)
1837 : sonnette

1841 : unisexuel [adj. ; déjà vers 1820 chez Fourier]

1843 : patience en pédérastie (Beau)
1843 : pédérastique

1845 : corydon de collège
1846 : chantage
1846 : pédéro (L’Intérieur des prisons)
1846 : vaisseau
1847 : troisième sexe

1849 : amour grec (Michéa)
1849 : amour unisexuel (Proudhon)
1849 : philopédie (Michéa)
1849 : rapprochement de sexes semblables (F. Jacquot)
1850 : affection unisexuelle (Proudhon)
1850 : goût des amours masculines (Proudhon)
1851 : ironie de l'ordre (Flaubert)

1853 : pédérasterie (Viel-Castel)
1854 : tapette (Goncourt)

1858 : amour androgyne (Proudhon, hétéro)
1858 : amour bisexuel (Proudhon, hétéro)
1858 : érotisme homoïousien (Proudhon)
1858 : homoïousien [adj.]
1858 : système Cordier (Flaubert)
1858 : unisexualité (Proudhon)
1859 : chevalier de la rosette
1859 : cousine

1861 : lapin (Larchey)
1862 : profane (hétéro)
1862 : serinette
1863 : gitonisme (Goncourt)

1865 : riveur (Moreau-Christophe)

1866 : mœurs arabes
1867 : amour sans nom (Paul Gide)
1868 : mignonnage
1868 : socratisme (L’Amour)
1868 : heterosexual |allemand]
1868 : homosexual [allemand]
1868 : sodomisme
1869 : droits du cul (Friedrich Engels)
1869 : Homosexualität [allemand]

1871 : ami du derrière
1871 : ami du devant (hétéro)
1872 : philogyne (Littré, hétéro)
1872 : philogynie (Littré, hétéro)
1873 : amour unisexuel

1877 : germiny (La Lanterne)
1877 : germinisme (Flaubert)
1878 : attraction des sexes semblables
1879 : philopédique

1881-1898
1881 : bique et bouc (Larchey)
1881 : tata (Chautard)
1882 : inversion du sens génital
1883 : chatte (Delvau)
1883 : coonanisme
1883 : enfifré (Delvau)
1883 : truqueur (Delvau)
1884 : amour véritable (Morache, hétéro)
1885 : gomorrhiste
1886 : inversion sexuelle
1887 : amour naturel (Carlier, hétéro)
1887 : urnien (Carlier)
1888 : corporation (Delcourt)
1889 : amours dans le rang (Verlaine, hétéro)
1889 : amours normales (Verlaine, hétéro)
1889 : haut rite (Verlaine)
1890 : inverti
1891 : exercer (Rimbaud)
1891 : homosexualité (Dr Chatelain)
1891 : homosexuel [subs.] (Dr Chatelain)
1891 : unisexuel [subs.]
1892 : homosexuel [adj.]
1893 : empapaouté
1893 : hétérosexuel [adj.]
1893 : uranisme
1893 : uraniste [subs.]
1894 : germinyser
1894 : hétérosexualité
1894 : hétérosexuel [subs.]
1895 : oscariste
1896 : hellénique (Douglas)
1896 : sexualité contraire
1896 : vice allemand
1897 : adelphisme
1898 : pédérastisme (Valéry)

1900 : copaye
1900 : coquine
1900 : fiotte
1900 : galoubet
1900 : girond
1900 : glousse
1900 : lopaille
1900 : lope
1900 : tantouse
1901 : salaïsme (Proust)
1901 : salaïste (Proust)
1902 : antisalaïste (Proust)

1904 : lopette
1905 : homo [subs.] (Näcke)
1905 : bisexuel [subs.] (Näcke)

1907 : encroupé (Apollinaire)
1907 : gérontophile
1908 : amitié charnelle
1908 : homosexualisme
1908 : normalsexuel (trad. Hirschfeld)
1908 : normosexuel (Revue de droit pénal)
1908 : uranien
1909 : hypersexuel (Akadémos)
1909 : supra-viril (Akadémos)

1912 : antihomosexuel (La Plume)

1919 : homogénie
1920 : terre jaune (Bauche)
1921 : insensible (Gide, hétéro)
1922 : efféminement (Proust)
1923 : folle (Ryls)
1924 : corydonien
1924 : corydonnesque
1924 : encorydonner
1924 : uranique
1925 : corydonisme
1925 : hétéro (Inversions)

1928 : homme à femmes (Aragon, hétéro)

1931 : autres (hétéro)

1933 : intersexuel (hétéro)

1935 : pédale
1935 : pédale qui craque

1944 : tante-fille (Genêt)
1944 : tante-gars (Genêt)

1946 : homosexuellement (Bauche)

1950 : prépédérastique (Sartre)

1954 : arcadien
1954 : homophile

1957 : androphile

1960 : fléau social

1965 : normal (Arcadie, hétéro)
1966 : intrasexualité

1971 : gazoline
1971 : hétéroflic
1971 : homosexualisation

1973 : hétérodoxe (Jean-Louis Bory)

1975 : GLH, groupe de libération homosexuelle

1977-1979
1977 : gay
1977 : homophobe
1977 : homophobie
1978 : achrien
1978 : gai
1978 : placard (Dominique Fernandez)
1979 : trick (Renaud Camus)

1981 : hétérosexualiste (Michel Tournier)

1995 : folle chiraquienne

1997 : gaytitude
1997 : hétéronormativité
1997 : homoparentalité
1997 : LGBT
1997 : queer
1998 : empacté
1998 : homoïté (Bersani)
1998 : hyperhomophile
1998 : pacsiste
1998 : pactisé
1999 : gayment correct

Chronologie délibérément arrêtée à 1999 en raison du manque de recul pour les années ultérieures.




Aucun commentaire: